Présentation RP/HRP Tito Boratti

Tito Boratti

Légende vivante|PDG BRT Production
  Civil
20 Juin 2017
65
152
25
France
Bonjour, bonsoir;
ID ARMA : 76561198170640662
Présentation IRL :

Je m'appelle Vincent j'ai 16 ans ( 27/02/01), j'habite dans l'Oise, j'ai connu le serveur grâce à un ami avec qui je joue à Arma depuis 3 ans.
J'ai actuellement 1 200heures sur le jeu, dont 1 100 en RP. dans lesquelles j'ai fréquenté plusieurs facette d'Arma, comme les pompiers, la gendarmerie, l'Armée, les rebelles et comme tout le monde, le civil.

Présentation RP :
Moi et mon frère jumeau, sommes nés à Kavala le 16 juin 1990, à 14:42.
Notre famille, Emilio et Alessandra Boratti, puis Tito et Diego malheureusement dans le besoin, sous un toit qui menaçait de s'écrouler, restait soudée et fidèle au sang Italien.
Moi, depuis petit je rêvais de devenir footballeur, j'ai grandis dans le quartier le plus pauvre de Kavala, qui, suite à nos aventures, est devenu le plus riche et le plus chaud, le "Quartier Boratti".
J'avais 7 ans à peine, et nos parents ne pouvaient pas m'amener à l'entraînement, je devenais petit à petit un "phénomène" mais je n'étais pas bien dans ma peau, tous ces parents le weekend qui ne cessait de me répéter que j'irais loin ne savait pas que mon vélo était volé, il ne savait pas quelle vie me suivait derrière. Je m'entraînais sans arrêt et à mes 12 ans, à Noël, je reçois un cadeau de mon frère, j'étais si étonné, nous n'en avions, pour ne pas mentir, jamais eu, et en ouvrant ce cadeau, c'était ma première paire de vrais crampons, je les essais et c'était de la magie que j'avais aux pieds. Les années passent et lors d'un entraînement, à mes 16 ans je suis approché par le Paris Saint-Germain, j'accepte leur propositions et au moment de signer le contrat c'était le moment le plus difficile de ma vie, après tous ces secrets cachés à mes parents, je leurs avoue tout, énervé mon père me renvoi dans ma chambre, et reste avec les recruteurs du club, une petite heure après il m'appelle pour m'annoncer que je pars à Paris dès ce soir, les recruteurs avaient passé un accord avec les dirigeants pour que je puisse vivre sur place, et donc laisser mon frère et mes parents, ici, à Kavala.
Le lendemain, arrivé à Paris, je m'installe et ma carrière débute, je gagne petit à petit mes salaires versés à mes parents, et au bout de quelques temps, j'avais peut-être 17 ans, 1 ans et demi, je joue la coupe UEFA Youth league que nous remportons, je gagne une prime de 500 000€, qui sont aussi versés sur le compte de mes parents, j'étais si heureux qu'ils puissent vivre aisément maintenant, mais comme toujours dans le quotidien des Boratti, un très gros soucis arriva, je subis une blessure, la rupture du ligament croisé antérieur. Dégoûté de cette vie, je décide d'arrêter et de me consacrer à ma famille alors que j'estimais avoir gagné assez d'argent.

Je reviens à Kavala, j'offre des vêtements à ma famille, et même une vieille voiture familiale, pour vous dire elle n'avait pas de ceintures. Mais un bon jour, un certain " El flaco " débarque à l'improviste chez nous et menace mes parents de leur donner tout mon argent, en effet il voyait bien que nous vivions mieux. Mes parents m'expliquent donc la situation et j'accepte de donner l'argent à cet homme. J'ai vu sous mes yeux, mes parents en larmes, alors que le gang de flaco, partait avec l'argent.
Mon frère, tout comme moi, avait gardé ce con en tête. Nous décidons de nous entraîner pour ne plus jamais se soumettre à d'autres gang. 7 jours sur 7, un entrainement intensif ou naît la complicité.
Après de nombreux mois de traque, nous arrivons à trouver le domicile d'El Flaco, une petite demeure près de Néochori.
Un soir nous entrons chez lui, et par reflex, nous crions " Boratti per sempre " qui devenait alors notre devise pendant que Flaco ne devenait qu'un morceau de viande dans une flaque de sang, et sur un meuble, il restait un sac avec quelques billets, et je décidais alors de l'offrir à mon frère pour que lui aussi réalise ses rêves, mais ça ne s'est pas terminé comme prévu, après la mort de flaco, son gang nous a aussi recherché, et malheureusement nous étions avec nos parents, en voiture, sans ceintures.. et nous sommes tombés dans un guet-apen, ils nous ont poussé jusqu'à ce que la voiture partent dans un arbre, nos parents décédés, sous nos yeux, la vision des Boratti avait changé, nous ne vivrons plus jamais ce genre de chose.
Un bon moment après, nous recevons l'aide de tout le quartier, nous avions de quoi les fournir en armes grâce à de vieilles connaissances, et nous sommes vite devenu un quartier chaud, nous étions en possession d'un énorme trafique et de là est venu, le QUARTIER BORATTI.
 
Dernière édition: