1. Une fois ta présentation rédigée penses à venir sur le teamspeak en canal "Attente Entretien" pour valider ta whitelist !
  2. Sois le bienvenu sur Agorapolis Visiteur !
    Nous t'invitons à lire le topic "Nous rejoindre" pour savoir comment rejoindre le serveur !

    Une fois ta présentation rédigée pense à venir sur le teamspeak en canal "Attente Entretien" pour valider ta whitelist !
Rejeter la notice
Soutenez Agorapolis en achetant vos jeux moins cher sur Instant Gaming.

Vous pouvez désactiver cette notification en cliquant sur la croix en haut à droite.


https://www.instant-gaming.com/igr/agorapolis/

 Présentation de Démone Mendes

Discussion dans 'Présentations Joueurs RP/HRP' créé par Démone salvatoré, 25 Janvier 2015.

  1. Démone salvatoré

    Démone salvatoré Citoyen d'Altis
    Civil Vétéran d'Agorapolis

    Inscrit:
    30 Décembre 2014
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    43
    Présentation IRL
    -Age ; 33 ans
    -Lieu de résidence ; Fonsomme dans le 02 (France)
    -Comment avez vous connus le serveur ; Par Mr Kaiser
    -Vos loisirs, passions ; Ma p'tite famille mes 3 tiotes filles et normalement un quatrième cette année ^^et oui lol , sinon mes loisirs : jeux vidéo ,la pétanque !!!, les bonnes soirées avec la famille et amis.
    -Paragraphe libres . Grand fan aussi de BF depuis des années dont j'ai laisser un peu tomber car on m'a fait connaitre arma, jeu auquel j'ai bien accroché (265 heures de jeu)

    Présentation RP

    -Nom et Prénom de votre personnage ; Démone Mendes
    -Age de votre personnage ; 32 ans
    -Nationalité de votre personnage ; Franco-Américain

    [​IMG]


    Histoire RP

    Certains se demandent d'où provient mon envie de vengeance, ou du moins cette envie de meurtre qui ne m’a pas quitté depuis mon plus jeune âge. Voilà mon histoire...


    Revenons aux sources, mon père se nomme Nichols Mendes né en 1963 dans les favelas non loin du centre ville de Mexico, il a grandi dans la misère avec sa famille dont son cousin Hefero qui sera quelques années après le père de Aaron Mendes, grand chef suprême de la rebellions Mendes qui sévit en ce moment même sur l'île d’Altis.
    [​IMG]



    Ma mère, Ophélia Delacour était une ancienne professeur en langue à l’université du Texas à San Antonio. Elle avait choisie ce métier grâce à ses origines Française qui l’avait énormément aidait afin d’obtenir son diplôme d’enseignement supérieure au États Units.

    [​IMG]

    Vu les lettres que j’ai trouvé, ils se seraient apparemment rencontrés quelques jours après que mon père ait réussit à passer la frontière durant l’été 1981. Bien sur, cela reste à vérifier car a l’heure actuel mon père étant toujours en prison et par peur de la CIA, aller le rencontrer serait du suicide. Quelque année après, Nichol ayant reçu la nationalité Américain via son mariage avec Ophélia, ils décidèrent que le moment était venu pour eux de s’installer tel un vieux couple du coté de Oklahoma ce qui eu pour conséquence ma naissance quelques année après, le 19 mars 1982. Démone Mendes était né.

    Je garde très peu de souvenir de ma mère qui selon l’acte de décès officiel serait décédait dans un accident de voiture non loin du fameux restaurant Biga on the Banks le 5 juillet 1989 . Mon père fut abattu par cette nouvelle qu’il ne cru pas un seul instant car pour lui ceci était juste la réponse du gouvernement Américain pour déstabiliser la monté en puissance du mouvement des miliciens dont ils venait de faire parti. Je fus amené par l’asistante chez mes grands parents, de vieilles personnes qui a par sentir mauvais, me donnait tout ce dont j’avais besoin pour vivre alors que je n’étais même pas haut comme trois pomme… Les mois passèrent, les années même tous se passait bien sans aucun accroc !


    Le 20 avril, alors que je voulais me préparer pour aller à l’école comme tout les jeudi matin, ma grand mère refusa de m’y amener, ne comprenant pas et refusant de répondre à mes questions, elle m’enferma dans ma chambre toute la mâtiné...Sur le coup, je ne compris rien à cette histoire, après avoir terminé cette punition injustement subis la vie à la maison ne fit plus la même, mais grands parents normalement plutôt calme ne firent que de téléphoner, des heures et des heures durant même là nuit, les lettres ne faisaient que de partir et revenir cela n'arrêter pas! Je cru même entendre mon grand père Willson, demander a mamie si il ne fallait pas lui dire… Mais dire quoi, je le comprit bien après… Le 20 Mai ma grand mère m’avait dit que je devais faire mes valises car nous partions voir les chutes du Nia-gara durant le week-end , je fit ma valise, aussi enthousiasme que heureux, cela aurait été mes premières vrais vacance ! Vous vous rendez compte !

    Le vendredi 23 Mai, alors que je rentrais de l’école un monsieur assez mince, surtout avec cette blouse noir sentant le cigare a dix mètre prenait un café avec Willson, d’un air grave ils me regardèrent… Je savais que quelque chose n’allait pas et ils ne mirent pas longtemps avant de m’en parler. Ma grand mère arriva dans le couloir me prit dans ses bras et répétât sans s'arrêter en pleurant, “nous ne voulons pas”, “nous y sommes pour rien”, “on t’aime”... Les larmes aux yeux, et ne sachant quoi dire je me mis a pleurer sans savoir pourquoi. Mon grand père m’arracha des bras encore tremblant de ma grand mère pour m’expliquer la situation. C’est à ce moment là que je compris pourquoi je n’était pas allé a l’école durant 1 semaine le mois dernier un attentat avait été fait à l’Alfred P.Murrah, un bâtiment du gouvernement fédéral américain. Le nom des terroristes ? McVeigh, et Nichols Mendes, mon père... je compris bien plus tard l’ampleur de cet attentat , 168 morts, plus de 600 blessés tout ça à cause de mon père. Et cet homme en noir dans tous çà, était et apparemment là pour m'emmener loin de mon père et de ses agissements pour ma sécurité.
    [​IMG] [​IMG]


    Mettez-vous à ma place cinq petites secondes… Comment vivriez vous cela a l'âge de 8 ans… Un père terroriste, et mère décédée, ma seule famille m’annonce que je ne la verrais plus jamais. Du courage j’en ai, mais à l’époque cela me manquait.


    Durant le voyage je compris l’identité de cette mystérieuse personne, c’était mon Oncle, Amario Mendes, habitant de l’Ile d’Altis depuis 3 ans avec toute sa famille… Il me montra quelques photos de mon futur “chez moi”, et bien qu’ayant les yeux encore pleins de larmes, grâce à lui les onze heures de vols me parurent pas si longue que ça.
    [​IMG]

    Les années passèrent à toute vitesse, j'ai décidé d'arrêter les études à l'âge de 16 ans pour pour aider mon oncle à la mine de cuivre non loin de Pyrgos… Cela me plaisait mais sans plus car pour dire vrai, les filles étaient plus intéressant et plus attirante que de vulgaires cailloux...

    Au début des années 2000 je repris l’exploitation de la mine de cuivre car malheureusement Amario venait de succomber à un cancer, de plus la vie fut de plus en plus difficile à cause de Areva qui commençait à avoir le monopole sur toutes les mines de l’Ile et cela au détriment des petits exploitants… Le calvaire dura quasiment 10 ans à tel point que je décida de rencontrer pour la première fois mon cousin très éloigné tout juste arrivé de métropole, le Général John Becker. Assez froid et impressionnant du haut de ses 1m87 , il fut plutôt sympathique et amical lorsqu’il apprit que je faisais partie le la famille de Amario… Dés le lendemain les directives à l’encontre de Areva fut mis en place et je pu continué a vivre comme si de rien n’était du moins c’est ce que je croyais…


    Le soir du 17 décembre 2020, alors que je rentrais du travail j’entendis de multiple explosion à Ouest de l’Ile, pensant d’abord à de simples pétard je compris vite que cela n’avait rien de festif. Étant sur la place principal d’Ahtira, on pouvait voir une épaisse fumé noir dominant toutes les montages de l’ouest de l’Ile, cela ne faisait aucun doute les rumeurs concernant l’invasion de l’Ile par le FLA était bien fondé, et cette fumé en était le résultat car Kavala brûlait.
    [​IMG]

    ++++++++++++++++++++++++++++++

    Autour d’une vieille table dont l'humidité en avait changé la couleur, la famille. Seulement trois hommes, sales, puants autant la sueur que le sang. John Becker, Kaizer Mendes et moi même. Les trois survivant de la famille Mendes connu à ce jour. Au milieu, une bouteille de rouge que personne ne voulait toucher tant nous étions traumatisés par ce qui venait de se passer et par la couleurs rouge du vin qui nous rappelez les vies que nous avons prisent… L’Ile était tombée.

    Sans même m’en rendre compte, ma voix basse brisa le silence :
    -Que faisons nous…
    -On résiste, voilà ce que l’on fait.


    *****************************************************************************************************

    (Merci John Becker pour cette histoire.)

     
    #1 Démone salvatoré, 25 Janvier 2015
    Dernière édition: 25 Janvier 2015
    • Champion Champion x 4
    • J'aime J'aime x 2
    • Amical Amical x 1
    • Liste
  2. Julien Teller

    Julien Teller Citoyen d'Altis
    Civil

    Inscrit:
    15 Janvier 2015
    Messages:
    62
    J'aime reçus:
    16
    Points:
    38
  3. Metadone

    Metadone Gouverneur de Sofia
    Civil Vétéran d'Agorapolis

    Inscrit:
    19 Décembre 2014
    Messages:
    501
    J'aime reçus:
    172
    Points:
    88
    Salut Mr le pilote ;)

    Bienvenue sur le site de l'île !
     
  4. Matthew Harelston

    Matthew Harelston Président de l'Altis Motors Club
    Civil Vétéran d'Agorapolis

    Inscrit:
    7 Novembre 2014
    Messages:
    439
    J'aime reçus:
    172
    Points:
    88
    Beau RP !!!

    Bienvenu parmi nous et prends du bon temps :)
     
  5. Démone salvatoré

    Démone salvatoré Citoyen d'Altis
    Civil Vétéran d'Agorapolis

    Inscrit:
    30 Décembre 2014
    Messages:
    13
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    43
    Oui merci a Mr beker ^^
     

Partager cette page

  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice