1. Une fois ta présentation rédigée penses à venir sur le teamspeak en canal "Attente Entretien" pour valider ta whitelist !
  2. Sois le bienvenu sur Agorapolis Visiteur !
    Nous t'invitons à lire le topic "Nous rejoindre" pour savoir comment rejoindre le serveur !

    Une fois ta présentation rédigée pense à venir sur le teamspeak en canal "Attente Entretien" pour valider ta whitelist !
Rejeter la notice
Soutenez Agorapolis en achetant vos jeux moins cher sur Instant Gaming.

Vous pouvez désactiver cette notification en cliquant sur la croix en haut à droite.


https://www.instant-gaming.com/igr/agorapolis/

 Présentation de Alvares Ricardo

Discussion dans 'Présentations Joueurs RP/HRP' créé par Alvares Ricardo, 4 Janvier 2015.

  1. Alvares Ricardo

    Alvares Ricardo et membre de la meute
    Civil Vétéran d'Agorapolis

    Inscrit:
    19 Décembre 2014
    Messages:
    25
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    48
    ----Présentation personnel----

    Nom ( I.R.L ) : Arnaud
    Nom et Prénom RP : Alvares Ricardo
    Profession : Boulanger
    Age ( I.R.L ) : 19 ans
    Loisir , passion : Rugby, Musculation et gaming.​

    ------Musique d’ambiance ------


    ------Histoire RP------

    [​IMG]

    Ses parents sont originaires de Reggio de Calabre. Fuyant la misère de leur pays natal, ils vont comme beaucoup de leurs compatriotes tenter leur chance en espérant réaliser le rêve américain. Son père Angelo, est barbier dans la ville italienne de Catanzaro. Il devient d'abord caissier dans une épicerie puis réussit à ouvrir un salon de coiffure qui fait aussi office de barbier. Sa mère, Catarina, est une couturière, catholique très croyante originaire de la ville d'Angri dans la province de Salerne. Ils arrivent à New York en 1998 avec deux enfants en bas âge dont Alvares. La famille Di Martino émigre brièvement au Canada avant de revenir s'installer en 2001 dans le quartier de Brooklyn à New York dans un appartement vétuste au 91 Navy Street dans le quartier près du chantier naval de New York Navy Yard. Alvares Ricardo déménage plusieurs fois avec sa famille au cours de son enfance, restant néanmoins toujours à New York. Malgré de bons débuts scolaires dans des écoles paroissiales catholiques pour immigrés à la discipline stricte, Alvares quitte l’école à 14 ans après avoir frappé un professeur. Sa famille ayant déménagé au 66 Garfield Place, un de ses voisins, Antonio Di Capelli, un patron de la pègre, qui contrôle la loterie du quartier italien ainsi que plusieurs bordels et tripots et pour qui il a déjà accompli de petites « missions », devient son mentor.
    Adolescent, il effectue de petits boulots (commis dans une confiserie, coupeur de papier, etc.) et rejoint des petites bandes du quartier : les Brooklyn Rippers (« éventreurs de Brooklyn »), les Forty Thieves Juniors (« 40 voleurs juniors »), les Bowery Boys (« garçons clochards ») puis, plus tard, le célèbre Five Points (« gang des 5 points »). Ce gang est dirigé par Frankie Yale un des maîtres de la pègre new-yorkaise. Alvares Ricardo a 17 ans.


    Alvares a plusieurs adversaires. L’un d'eux, dirigeant un gang à majorité Mexicaine, est particulièrement tenace. C’est pourquoi, en 2015, l’équipe de Alvares met en place une opération probablement imaginée par Romeo McGurn, dans le but d’éliminer Ricardo Vega et les membres clés de son gang des quartiers nord. Le quartier général de Ricardo était le garage de la SMS Cartage Company, au 2132 North Clark Street. Alvares doit être certain que Moran et ses hommes sont tous réunis avant d’agir. Pour amorcer le piège il demande à un braqueur de cargaison de Détroit de proposer à Ricardo de lui vendre un camion de whisky de contrebande (du Canada). Ricardo accepte de l’acheter et demande qu’on lui amène le camion au garage à dix heures et demie du matin, le 25 Décembre, jour de Noël.

    À l’heure dite, en lieu et place du camion ce sont trois hommes portant l’uniforme de la police de Chicago et des mitraillettes Thompson qui se présentent accompagnés de deux hommes en civil. Leur voiture traverse la porte du garage. Il y a là 7 personnes, 6 membres du gang et un respectable oculiste de Chicago, dont le seul crime est d’aimer fréquenter les gangsters. Les membres du gang ne s’en inquiètent pas outre mesure, pensant à une simple descente de police. On leur ordonne de s’aligner face au mur. Puis les « policiers » (des hommes de Santino) ouvrent le feu, les tuant tous. Les experts en balistique retrouvent par la suite entre 80 et 100 balles de calibre 45. Ricardo Vega, le chef du clan, visé par l'attaque mais qui, miraculeusement, ne s'était pas trouvé sur les lieux au moment du massacre, déclara : « Seul Alvares Ricardo tue des gens comme cela ».

    Rapidement exagéré par la presse, le massacre de Noël connaît un retentissement immédiat et démontre la violence de Alvares qui, jusque-là, bénéficiait d'une bonne image.
    Alvares Ricardo devient alors rapidement l'ennemi public n°1. De nombreux coup sont montés contre lui, mais par chance, il réussi a s'en sortir a chaque fois lui et son équipe. Jusqu'au jour où l'attaque ne venait pas d'un gang ennemi mais bien de l'intérieur, un de ses propre coéquipier le poignarda dans le dos. Les amis proche de Alvares présent a ce moment là, l'abbaturent directement d'une balle de Colt dans la nuque. Alvares lui, se soigna seul et referma la plaie de sa blessure. Il convoqua alors seulement ses amis les plus proches, il leur demenda de faire croire a sa mort.


    D'arpès la presse, Alvares Ricardo , Alors devenu le plus rechercher des mafieux de la ville de New York, était mort dans la nuit du 15 au 16 juin 2015 a l'âge de 17 ans. Poignardé par un "ami d'enfance" dans un conflit lié a l'alcool. C'étais sois disant la "fin" d'une légende qui avait marqué les rues de NYC.
    Pendant ce temps là, Alvares pris contact avec un gang s'appelant " La meute " qu'il pensait être en Sicile, c'est alors qu'il apprit que ce gang avais quitté l'île pour se rendre sur une île Grecque qui parraissait plus appétissante et beaucoup moi dangereuse.


    Alvares se mit alors pour but de les retrouver...

    Sur sa route, Alvares trouva des hommes de confiances, ils ressemblaient a un gang et s'affirmaient en être, ils avaient quelque chose a lui montrer, ils firent passez cela pour une "herbe médicinale". Ricardo l'essaya et devint accro a ce médicament, il jura que personne d'autre que lui et ses amis ne pourrais toucher a ses plan d'herbes, et il se mit en tête de faire un gros trafic et de punir très sévèrement ceux qui s’avérerait nuire a ce trafic, c'est a dire ceux qui pillent les plans et aussi ceux qui cultive d'autre substance comme celle ci.

    FIN...
     
    #1 Alvares Ricardo, 4 Janvier 2015
    Dernière édition: 5 Janvier 2015

Partager cette page

  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice