1. Sois le bienvenu sur Agorapolis Visiteur !
    Nous t'invitons à lire le topic "Nous rejoindre" pour savoir comment rejoindre le serveur !

    Une fois ta présentation rédigée pense à venir sur le teamspeak en canal "Attente Entretien" pour valider ta whitelist !
Rejeter la notice
Soutenez Agorapolis en achetant vos jeux moins cher sur Instant Gaming.

Vous pouvez désactiver cette notification en cliquant sur la croix en haut à droite.


https://www.instant-gaming.com/igr/agorapolis/

 Journal intime Henac BARKO alias Henac Yukov

Discussion dans 'Journaux de bord' créé par Henac, 26 Décembre 2014.

  1. Henac

    Henac Modérateur Rebelle
    Ancien Vétéran d'Agorapolis

    Inscrit:
    19 Décembre 2014
    Messages:
    2 400
    J'aime reçus:
    1 426
    Points:
    193
    RP:
    Marak Brivski
    "Je m'appelle Henac BARKO et ceci retrace certains moments de ma vie."



    Ma vie en Arménie :
    "Je suis née en Arménie dans la banlieue d'Erevan. Je n'ai jamais su pourquoi ma famille s'était établi dans cette banlieue, ni pourquoi nous avions arrêté de voyager. Je n'étais pas encore née à cette époque.
    Je suis ce qu'on appellerais un gitan sédentaire...



    C'est dans les rues de cette banlieue que j'ai appris à vivre. Je n'ai jamais été à l'école, mais je sais tout de même lire, écrire et aussi parler 5 langues. Ma langue d'origine est arménien, ma mère parlait italien et mon père le russe. J'ai appris l'anglais et le français en voyageant.

    Concernant l'écriture et la lecture, je l'ai appris avec un de mes Oncles qui habitait pas loin de chez nous. Cet Oncle donnait aussi des cours à d'autres enfants de la banlieue. Il n'y avait pas d'école ici. L'URSS ne souhaitait pas que le peuple Arménien soit cultivé, encore moins des gitans...


    En dehors des quelques heures d'écoles que donnait mon Oncle, je traînais dans la rue avec mes amis. Je connaissais parfaitement chaque ruelle de cette banlieue, chaque odeur des boutiques qui se trouvait au RDC des tours. De la petite épicerie aux vendeurs de tout et n'importe quoi. Dès qu'une personne vivait au RDV, elle en faisait un commerce pour vendre ce qu'elle avait. Du bout de ferrailles à de la nourriture maison. Un peu plus loin il y avait des petites maisons. La majorité des gens était pauvre et honnête ici.


    Pour ma part, je n'étais pas un mauvais garçon, je n'étais ni meneur ni une terreur mais je savais me faire respecter. Avec mon meilleur Nomad qui avait toujours de bonne idée pour s'occuper on s'est lancer dans le commerce. On récupérait des fruits et des légumes dans les champs aux alentours de la banlieue. Nous revendions les produits à des petits commerçant ou directement en faisant du porte à porte.


    Ces champs ne nous appartenait pas mais nous n'en avions pas vraiment conscience. Il y en avait tellement. A perte de vue. Certains champs était protégé par des grillages et du barbelés. Il n'y avait qu'un seul type de plante qui y poussait. Je ne savais pas ce que c'était à l'époque. Les gens de la banlieue ne venaient jamais s'aventurer ici.

    Nous nous sommes frayé un chemin à travers ces barbelés. Nous n'étions pas très grand ce qui nous simplifia la tâche. Malheureusement pour nous, c'était une fois de trop... Sur le coup je pensais que je ne reverrais jamais ma famille, mes amis... Nous avons été surpris par un groupe d'homme armée. Nomad réussi à s'enfuir, les hommes armées ne pouvait pas le suivre par le trou par le quel il était passé.

    Je restais très calme. Je regardais leur visage discrètement pour voir si je ne reconnais pas quelqu'un de la banlieue. Aucun de ces visages ne m'était familié.


    ....
     
    #1 Henac, 26 Décembre 2014
    Dernière édition: 2 Octobre 2016
  2. Henac

    Henac Modérateur Rebelle
    Ancien Vétéran d'Agorapolis

    Inscrit:
    19 Décembre 2014
    Messages:
    2 400
    J'aime reçus:
    1 426
    Points:
    193
    RP:
    Marak Brivski
    Sur Agorapolis,

    De nombreuses batailles ont étés menées au sein de cette famille La Meute. En tant que soldat, je pense avoir fais le job pour cette famille qui a su grandir et se faire respecter.

    Les dernières orientations de celle-ci m'ont fais réfléchir, des nouveaux soldats ont débarqués. Certains de ses soldats n'étant pas dans le même état d'esprit que le reste du groupe. Des désaccords sont apparus. Je n'aime pas me posé des questions sur mon utilité au sein d'une famille et je ne veux pas prendre le risque de me prendre une balle perdu lors d'un conflit inutile.

    Quelques semaines plus tard, une réunion eu lieu avec la majorité des membres de la famille. Le lendemain, un des chefs spirituel de la Meute n'a plus donné de nouvelle du jour au lendemain. Il était soit disant sur l'île à la recherche de quelques choses. Je n'ai jamais eu trop de précision à se sujet. C'est dommage je l'aimais bien ce noir.

    Je pense qu'il étant tant pour moi de passer à autre chose. C'est pourquoi je viens de prendre un aller simple pour la Russie. C'est de cet avion que j'écris ces quelques lignes.
     
    #2 Henac, 22 Février 2015
    Dernière édition: 24 Février 2015
  3. Henac

    Henac Modérateur Rebelle
    Ancien Vétéran d'Agorapolis

    Inscrit:
    19 Décembre 2014
    Messages:
    2 400
    J'aime reçus:
    1 426
    Points:
    193
    RP:
    Marak Brivski
    Sur Agorapolis,

    Me voici de retour sur l'île d'Agorapolis. Il fait toujours aussi beau et ... chaud boldel!

    Bon me voila dans ce foutu aéroport, ça n'a pas changé toujours aussi désert. Il faut que je contacte le patriarche pour obtenir mes ordres. Mes camarades russes m'ont confirmé que ça avait bien changé depuis mon retour au pays. Je suis curieux de voir ça.
     
    • J'aime J'aime x 5
    • Champion Champion x 2
    • Informatif Informatif x 1
    • Liste
  4. Henac

    Henac Modérateur Rebelle
    Ancien Vétéran d'Agorapolis

    Inscrit:
    19 Décembre 2014
    Messages:
    2 400
    J'aime reçus:
    1 426
    Points:
    193
    RP:
    Marak Brivski
    Sur Agorapolis,

    Ma vie ne tenait plus qu'à un fil le jour ou la gendarmerie a repris le pouvoir sur le Nord-Est de l'île. Blessé à la jambe gauche, je me suis retranché dans ma planque. Après un long moment à faire le vide dans ma tête... Il ne restait bientôt plus de rhum ni de vodka. La fin était proche, il ne me restait plus qu'à prendre mon flingue et m'en mettre une en pleine tête.

    C'est à ce moment la que j'ai reçu la visite de Pablo et Vito. C'est deux enculés connaissaient ma planque d'alcool et venaient s'y servir quand ils faisaient leurs trafics d'armes dans le coin... J'avais toujours pensé qu'il s’agissait d'un frère d'arme et du coup je n'en ai jamais parlé. Enfin bref ce jour là ils m'ont regardé avec mon flingue dans la bouche... je devais avoir l'air con. Puis ils se sont mis à rigoler, ils n'arrivaient plus à s'arrêter de rigoler jusqu'à ce que je tire une balle dans leur direction. Le Pablo m'a direct balancé une bouteille vide dans la gueule et le Vito à recommencer à rigoler et d'un coup trou noir.

    Je me suis réveillé dans un putin de lit de 3x3. J'avais encore du sang sur mes vêtements et un putin de mal de crâne devant et derrière sur la nuque. On avait du m’assommer par derrière. Je me lève doucement du lit et je me rapproche de la baie vitrée pour sortir dehors. J'étais sur le balcon d'une villa boldel! Une putin de grosse villa avec des hommes armées un peu partout. Un homme me regarde au loin et crie "Marco! Marco est réveillé, Polo! ... Polo! Va le chercher birdel et ramine le ici!"

    J'étais chez Pablo! ou Vito... Enfin bref chez un de ces deux conards quoi.
     
    #4 Henac, 2 Avril 2016
    Dernière édition: 2 Avril 2016
    • J'aime J'aime x 6
    • Amical Amical x 1
    • Liste

Partager cette page

  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice