1. Sois le bienvenu sur Agorapolis Visiteur !
    Nous t'invitons à lire le topic "Nous rejoindre" pour savoir comment rejoindre le serveur !

    Une fois ta présentation rédigée pense à venir sur le teamspeak en canal "Attente Entretien" pour valider ta whitelist !
Rejeter la notice
Soutenez Agorapolis en achetant vos jeux moins cher sur Instant Gaming.

Vous pouvez désactiver cette notification en cliquant sur la croix en haut à droite.


https://www.instant-gaming.com/igr/agorapolis/

 Journal de bord du brigadier Troy Wade

Discussion dans 'Journaux de bord' créé par Jason Wade, 16 Janvier 2015.

  1. Jason Wade

    Jason Wade Médecin militaire engagé par la Sécurité Civile.
    Pompier Vétéran d'Agorapolis

    Inscrit:
    22 Octobre 2014
    Messages:
    1 862
    J'aime reçus:
    852
    Points:
    193
    Opération du 13/01/15

    Le commencement :
    Après avoir patrouillé autour d'Athira et Barrage nord/sud notre patrouille aérienne a repéré une cargaison de 5 HMTT revenant du champs de cannabis ( Position connu grâce a un informateur ) , nous sommes tous revenu au QG de l’aéroport , on c'est équipé en GIGN et nous sommes partit vers le processing de cannabis .

    L'arrivé sur place :

    Après être arrivé la-bas au petit matin nous avons remarqué que une fusillade entre gang était déjà en cour , alors nous sommes restés en observation en haut d'un colline , puis l'adjudant @@James Morrison nous a donné l'ordre d'aller un par un dans les maisons en face de nous ( lui en premier pour sécuriser la zone ) , a ce moment je repère une personne armé essayant de nous contourner , n'étant pas sûr de ses intentions nous avons attendu une altercation verbale ou armé , mais malheureusement il a préféré une altercation armé et touche gravement le general avant de ce faire neutraliser par nos tirs.

    L'action :
    Puis nous nous sommes tous avancés vers les deux petites maisons nous repartissant pour avoir la meilleur optimisation de tir possible , de longues fusillades s'en suivent ( je vous passe les détailles ) fessant de nombreux morts des deux cotés
    Nous n'étions plus que deux ( un par maison ) en attente d'une possible extraction ( nous pensions a ce moment que la mission ne donnerai plus rien )

    Les secours
    Puis les secours arrivent mais ne peuvent rien faire en raison de la position inconnu des rebelles en face de nous , le silence se prolonge pendant un long moment rien ne se passe , différente tentatives de mouvement a couté la vie au gendarme , blessé puis tué de l'autre maison , je me retrouve seul .... le silence se prolonge encore ,rien de se passe ...

    Fin d'opération :
    On se demande si les rebelles sont partis , et tout d'un coups j’entends un rebelles dire a sa radio '' je vais dans la maison a ma gauche pour tirer sur ces salauds quand ils arriveront '' mais il pensait que j'étais mort ! alors qu'une flamme brulait en moi me disant de venger mes confrères blessés ou morts au combat , je me mets en position de tir et je l’attend ... dès que je l'ai en visu , le tir comme un lapin , c'est la qu'arrive une escouade de deux soldat dont un équipé d'un bouclier pour sécuriser la zone ... plus aucun rebelles présent , nous fouillons les véhicules , réalisons toute les destructions des véhicules et partons faire un débriefing au QG de l'aéroport

    FIN DU RAPPORT
     

Partager cette page

  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice
  1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
    Rejeter la notice